Comment choisir et monter un disque SSD M.2 ?

La performance d’un pc portable ne dépend pas que de la taille de son écran, du processeur et ou de sa mémoire vive. Le disque dur en est aussi un élément clé. Et l’acquisition ou le choix d’un SSD est motivé en général par un besoin très particulier. C’est la solution qu’il vous faut en cas de besoin de puissance et de rapidité. Toutefois, il importe que le choix et l’installation du SSD soient fait avec attention. Ce guide qui traite surtout du SSD M.2.

 

Notions sur les disques SSD

Les disques SSD (Solid State Drive) sont de nouveaux modèles de disques durs qui ont fait leur apparition dans les années 2000. Contrairement au disque dur classique HDD qui stocke grâce à des plateaux magnétiques, un SSD est un support de stockage, en alternatif avec les disques durs de mémoire flash, et qui est doté d’une technologie évolutive qui le rend toujours plus performant.

Très légers (pesant à peine 30g) et très fins (mesurant à peine 7 mm d’épaisseur), les disques SSD constituent un accélérateur parfait pour tout ordinateur, soit portable ou de bureau. Ils permettent d’amplifier la rapidité et la puissance d’un ordinateur surtout si ce dernier possède un modèle de processeur plus récent et une mémoire RAM conséquente. Ils sont rapides avec une vitesse de lecture pouvant atteindre les 420 voire 500 Mo/s.

Sans pièces mécaniques, ils sont très silencieux et peuvent consommer trois fois moins qu’un disque HDD. Ainsi, à la différence des disques durs classiques, les disques durs SSD présentent des performances techniques incontournables telles que la rapidité en lecture et en écriture, la fiabilité, le niveau sonore bas et la faible consommation électrique. A l’aide d’une mémoire cache supplémentaire, ils peuvent aussi servir à booster un disque dur interne (de préférence un disque de 3,5 »).

 

Les différents types de disque SSD et leurs caractéristiques

Il existe aujourd’hui une multitude de gammes de SSD pouvant répondre aux besoins et au budget de chacun. Il y en a qui peuvent être insérés dans un ordinateur et d’autre destinés pour le nomadisme.

Ainsi, quelle que soit la marque du SSD, il y en a de différents formats. Si je possède un ultrabook ou un PC portable, alors il me faut un SSD de format 2,5 ou 3,5″ sur l’interface SATA III 6 Gb/s qui ne pèse pas plus que 7 grammes. Ce type de SSD peut remplacer un HDD de même format et donc redonner une nouvelle jeunesse à mon ordinateur devenu entre-temps trop lent.

Nous avons aussi les SSD de format M.2 sur l’interface SATA III 6 Gb/s. C’est un format de disque encore plus mince, plus rapide et qui peut être compatible avec la spécification NVME. Il y a aussi le format M.2 en PCI NVME qui, de par sa forme, est un format semblable au M.2 SATA. Cependant il offre de meilleures performance que ce dernier puisqu’il peut atteindre comme vitesse de lecture les 4000 Mo/s et se retrouve en général sur des ordinateurs de haute gamme.

 

Comment bien choisir un SSD M.2

À moins d’avoir un budget conséquent, les disques SSD M.2 ne sont pas recommandés pour le stockage de données volumineuses telles que les films ou les images. Ce sont des disques dont la capacité est pour la plupart limitée. De même, ce sont des modèles de SSD les moins attractifs compte tenu de leur coût un peu élevé, en particulier ceux dont la capacité est élevée. Ainsi, pour le choix d’un SSD M.2, il convient d’en choisir un qui réponde à vos besoins et aussi à votre budget. Il me faut donc réserver ce type de support à des applications bien définies. C’est un support qui peut servir à l’installation d’un OS, des jeux vidéo, de multimédia, … (usage grand public). Pour un usage professionnel, il peut servir pour le traitement vidéo, le datacenter, etc.

 

Quelques conseils pour bien installer un SSD M.2

L’installation d’un SSD M.2 dans un ordinateur n’est pas une chose compliquée. Il faut d’abord s’assurer qu’il n’y ait pas de charges électrostatiques dans votre environnement d’opération. Il faut ensuite éteindre votre ordinateur et retirer la batterie. Viens ensuite l’étape de suivre le manuel d’utilisation de l’ordinateur pour retirer le capot ou pour l’ouvrir. En outre, il convient de localiser le port M.2 sur la carte mère et suivre les instructions du manuel d’utilisation pour retirer le SSD M.2 existant.

Insérez par suite votre SSD M.2 Crucial dans le port M.2 en alignant les encoches situées sur le SSD M.2 avec les repères présents sur le port M.2. Après qu’il soit reposé sur le support, il faut le maintenir le SSD M.2 dans cette position et le fixer avec la vis dans le support. Après fermeture du capot et allumage de l’ordinateur, vous pouvez installer sur votre SSD M.2, le système d’exploitation ainsi que tous les programmes requis. Toutefois, pour réussir une bonne installation, il faut régler le BIOS en AHCI, actualiser l’Indice de performance de Windows et activer la commande TRIM. Il faut également une mise à jour du firmware.

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply

      Guide Gamer